Les astuces pour comparer les sites de Paris Sportifs

Pour profiter au mieux du monde des paris en ligne, et plus particulièrement dans le sport, il sera des critères essentiels à prendre en considération afin d’établir un comparatif adéquat entre les opérateurs. Vous découvrirez à travers ce passage en revue les options qui feront toute la différence d’un bookmaker à l’autre, en passant notamment par les modalités de paiement, les bonus offerts, ou bien même les records de gains qui ont pu être annoncés.

Le choix d’un site par sa licence

À tous les parieurs recherchant la meilleure des plateformes pour parier et gagner de l’argent sur le sport, le choix du bookmaker passera avant tout par sa sécurité et sa légalité en France. Et dans ce registre, il est une licence bien connue de tous, c’est l’ ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne). Cet organisme a été instauré dès l’année 2010, suite à l’ouverture du marché des paris en ligne sur le territoire hexagonal à des compagnies étrangères. L’arjel a donc pour objectif de filtrer les marques rendues disponibles après la décision gouvernementale française, en prenant en compte la législation et surtout la protection des joueurs par l’établissement de nombreuses garanties, mais également d’accréditer les bookmakers qui offrent les meilleures cotes du circuit. Ainsi, des structures telles que Winamax, BetClic ou encore Bwin sont de réelles opportunités pour tous les parieurs de jouer un peu d’argent sans être piégé par des compagnies frauduleuses, et de réaliser quelques jolies cagnottes avec l’assurance de retirer son argent à tout moment. Mais pour savoir comment choisir un site de paris en ligne, la mention de certaines entités indépendantes à l’Arjel peuvent également être des plus profitables. La Française des jeux ou encore le PMU sont autant de bons souvenirs pour tous les fans de sports et des courses de chevaux, notamment en remplissant son loto foot ou son quinté chez le buraliste, mais désormais aussi sur internet. C’est alors qu’une compagnie en particulier, parionsweb, attirera votre attention, se référant à cette marque historique qui est la FDJ, et surtout par la proposition de nombreux services disponibles. Que ce soit l’approche par une application mobile, les mises réalisables en direct, ou encore les nombreuses références et disciplines proposées.

Les Bonus les plus Attractifs

Si les opérateurs accrédités par l’Arjel ou par la FDJ peuvent vous faire les yeux doux par une plateforme web parfaitement polissée, avec de nombreuses options annexes aux mises sur le sport, ainsi que la sécurité assurée par des protocoles et cryptages de données, il est également intéressant de porter son attention sur les bonus soumis. Ainsi, il est plusieurs formules qui vous seront bénéfiques, et que nous souhaitions détailler au cas par cas, afin que vous en reteniez parfaitement le profit, mais aussi les possibles conditions qui s’y ajoutent.

  • Bonus D’Inscription : C’est sans doute là le bonus ou la promotion qui peut faire toute la différence dès votre intronisation sur un bookmaker en ligne. Cette offre promet des crédits ou des paris gratuits, en contrepartie d’un premier investissement. Le bonus d’adhésion s’inspire donc des casinos sur internet, et pour tous les parieurs y souscrivant, c’est un avantage certain pour se voir attribuer dès les premières mises une cagnotte appréciable, ou dans le cas échéant, de vous faire rembourser une mise importante, sur laquelle vous aurez finalement tout à y gagner. Les opérateurs accrédités arjel proposent bien souvent des offres à hauteur de 50€, 100€, voire 250€, et c’est la promesse d’une réussite pour tous les fans de sports. Le jeu d’argent n’aura donc jamais paru aussi facile qu’en ce moment, alors que les conditions impliquent surtout de remiser par la suite le bonus obtenu, si jamais une victoire a été constatée. Les retraits immédiats sont rares dans les modalités correspondantes.
  • Les Combinés Bonus : Que ce soit autour du football, d’une compétition de tennis, ou encore lors du lancement de la saison de NBA, des grilles pré-établies pourront vous être proposées par les bookmakers. Avec une quinzaine d’affiches présentées, le parieur qui parviendra avec seulement 1€ à avoir tous les résultats parfaits, le jackpot lui sera délivré. C’est ainsi que de superbes cagnottes ont pu être annoncées auprès des compagnies Arjel ou de la Française des Jeux, comme vous en rencontrerez dans le milieu des casinos. Attention toutefois, car si plusieurs gagnants sont avérés, le jackpot est partagé.
  • Tournois De Paris : Au-delà du simple fait de parier, et de gagner à l’occasion, sur le sport, les bookmakers aiment également l’esprit de compétition que cela peut engendrer entre les joueurs. Ainsi, chaque semaine, ou mois, les opérateurs mettent en place un système de classement, afin de savoir quel parieur est le plus influent et le plus efficace sur toutes ses mises. Ainsi, le tournoi prend en considération le risque entrepris, l’investissement réalisé, et surtout le gain empoché. À l’issue de la saison, un classement est établi, que vous pourrez par ailleurs suivre en direct et au quotidien, il mettra en évidence votre pseudonyme si vous vous classez parmi les premiers, et c’est un gain en cash ou des bonus qui vous seront soumis pour la fidélité que vous témoignez au bookmaker sur internet, mais aussi votre talent de pronostiqueur.
  • Bonus Reload : Si toutes ces promotions révélées sont pour certaines éphémères, ou d’autres plus régulières, mais sur un moyen ou long terme, le bonus reload est assurément votre pain quotidien. À chaque fois ou presque que vous déposerez de l’argent sur votre compte, les opérateurs et conseillers pourraient vous soumettre des bonus. Alors, ce en sera pas toujours un cadeau extraordinaire, mais avoir la possibilité de se faire rembourser un pari à hauteur de 5€ de temps en temps, ou même une grille combinée offerte, ça ne mange pas de pain, et ça peut même vous emmener loin. Le reload sera alors l’une des options promotionnelles les plus courantes, mais qui fait également toute la différence dans cette concurrence entre bookmakers français.

Comparatif par Jackpots annoncés

Si les sites de paris en ligne jouent la concurrence et l’attractivité vers leur plateforme par l’obtention de bonus toujours plus généreux, et aux conditions de remises de moins en moins strictes, il faut également apprécier une structure en fonction des jackpots records qu’elle a pu offrir par le passé. Pour tous ces parieurs, le passage bien souvent par l’apport des pronostics utiles au turf ou dans le sport en général, ainsi que par les cagnottes mises en jeu au détour des combinés bonus seront presque des obligations pour entrer dans le Guinness. Et à ce petit jeu, en France, c’est bien Betclic qui est le plus attractif, avec en 2013, le rapport d’un joueur ayant cassé la baraque, et qui s’est vu attribué un chèque de plus de 300 000€. Ce ne sont pas des sommes comme vous pourrez en voir au loto ou même à l’euromillions, mais malgré tout, ça fait un joli pactole pour le parieur français qui a été un heureux, ou formidable, joueur sur une grille de 14 rencontres de football, et dont la plupart se sont déroulées en Serie A, le championnat italien. Pour compléter le podium de ces gains records auprès des opérateurs accrédités en France, nous retrouvons Winamax, avec une grille combinée identique qui a rapporté plus de 250 000€, et PMU, avec un peu de 200 000€ de gains sur un combiné à nouveau, en 2015, et pour une simple mise de 0,10€ pour une cote finale de près de 2 millions contre 1.

Les astuces pour comparer les sites de Paris Sportifs

Les Sports cotés

Tout naturellement, dans le champ des bookmakers, et des parieurs, les véritables attractions dans ce domaine des jeux d’argent se nomment le football, de très loin, le rugby, le tennis, le basket-ball, ou encore les Jeux Olympiques, d’Hiver ou d’Été. Mais au-delà de ces lieux communs dans le secteur des paris sportifs, il est aussi quelques disciplines complémentaires et qui ne vous seront pas accessibles partout. Et ce sont assurément sur ces dernières que la différence pourra se jouer. Les sports autos, les sports de combat, avec le MMA qui commence à faire son entrée en France, le ping-pong, qui selon le dernier rapport 2018 de l’arjel devient une attraction influente, ou encore les courses de chevaux avec ses grands prix. Ainsi, à travers cette liste, beaucoup de disciplines, beaucoup de compétitions, et parfois même les versions féminines de certaines ligues. Le football féminin regroupe de plus en plus d’adeptes et commence peu à peu à devenir une option de mises auprès de quelques bookmakers accrédités en France. Il est une dernière satisfaction, mais encore loin d’être payante, c’est l’eSport. En effet, les compétitions autour des jeux vidéo battent leur plein, que ce soit dans les stades affectés à ces événements à Paris, Las vegas ou Berlin, mais aussi sur le net, en pouvant profiter de retransmissions en direct depuis le media player Twitch. La Française des Jeux souhaite sauter sur l’occasion, et promet déjà des paris fictifs dans ce champ du sport peu ordinaire. Mais l’Arjel comme les institutions gouvernementales en place n’ont pas encore statué sur le domaine légal des paris avec argent réel autour de l’eSport. Sans doute ce retard de réaction est la raison première à la FDJ de demander sa privatisation.

Le choix des méthodes de paiement

Alors que nous avons déjà pu établir un certain nombre de points sur lesquels il sera bon de se pencher avant de choisir son prochain opérateur en ligne pour miser sur le sport, que ce soit les bonus promis à l’inscription, les sports et ligues ouverts à des paris en direct, ou bien même la sécurité qui est engagée et établie sur chacune des plateformes agréées. Mais il est un dernier petit détail qui peut une nouvelle fois faire toute la différence, c’est le moyen de paiement. De manière traditionnelle, la carte bleu type MasterCard ou Visa sera pleinement appréciée, tout comme le virement bancaire. Mais qui dit méthode traditionnelle dit aussi des délais parfois longs, que ce soit pour déposer ou retirer de l’argent, des justificatifs à gogo à fournir par mail ou par courrier, et surtout une sécurité qui ne sera pas toujours des plus renforcées. Ainsi, un bookmaker qui vous permettra de passer par un e-wallet ou une e-card vous garantira des dépôts et retraits d’argent en quelques minutes seulement, des plafonds rehaussés, aucuns frais engagés, et surtout une sécurité bien plus optimale, grâce à cet intermédiaire de transferts d’argent. En profitant donc des options Paysafe Card, Entropay ou même Neteller et Skrill, le monde du pari en ligne ne vous aura jamais paru aussi sécurisant, tranquillisant, et rapide. Les cryptomonnaies n’ont pas encore fait leur entrée auprès des bookmakers, du moins pas pour les opérateurs accrédités Arjel ou FDJ. Il faudra davantage vous tourner vers des structures étrangères et non établies sur le territoire hexagonal pour que vos bitcoins ou les ethereums puissent être pariés sur le sport. Mais dans ce cas, l’utilisation d’un VPN (Virtual Privacy Network) sera aussi nécessaire.